La Bottière à Nantes : un projet de cœur de quartier avec et pour les habitant-es

Le conseil citoyen Bottière Pin sec – indépendant de l’État et de la ville et créé il y a 6 mois sous l’impulsion du mouvement citoyen Grand Place – a organisé une rencontre-débat jeudi 24 mai sur le futur cœur de quartier. 

Photos Nantes-page-001

Il s’agissait de présenter un projet de nouveau cœur de quartier élaboré depuis deux ans par des habitant-es, des collectifs et des associations. Ce mouvement citoyen voyait l’occasion d’exprimer et de partager des visions quant au rôle des habitant-es dans le processus de fabrication d’un quartier.

C’est ainsi que quasiment 90 personnes ont participé à cette rencontre : des habitant-es du quartier, des élu-es, des acteurs locaux.

Les membres du conseil citoyen et les acteurs locaux ont pu exprimer leur vision d’un futur cœur de quartier : un espace vivant de rencontres et d’activités, abritant en intérieur un accueil café et restauration, une salle de cinéma polyvalente, des activités répondant aux besoins et aux aspirations des habitant-es du quartier, et prolongé en extérieur sous la forme d’une véritable place.

Les partenaires de ce projet comme le café associatif A l’abordage, le cinéma Le Concorde, les associations locales (Apeul, 60B, Semeurs de convivialité, Alis 44, Vivre et Vieillir ensemble, La Sagesse de l’Image, les Rencontres Enchantées, l’Association Culturelle et Sportive de la Bottière) sont venus expliciter la proposition. L’assistance a pu réagir à cette première présentation : il a été rappelé la nécessité de construire un projet de cœur de quartier avec et pour les habitant–es. L’insuffisance d’espaces dédiés aux habitant-es et répondant à leurs besoins a été également pointée (épicerie sociale et solidaire, espaces verts sans circulation automobile).

Ce sont 30 années de politiques urbaines et sociales dans les quartiers qui ont été dénoncées mais l’envie de construire un projet par ceux et celles qui y vivent a été rappelé à l’envi. C’est pourquoi le conseil citoyen demande aux pouvoirs publics de laisser la possibilité sur le plan foncier (principe d’une réserve foncière) aux habitant-es de construire leur projet de cœur de quartier. En effet le 20 juin prochain un projet qui ne laisse aucune place aux aspirations des habitant-es fera l’objet d’une signature entre l’État (ANRU) et la ville.

A l’issue de cette soirée, les membres du conseil citoyen ont été conviés par Myriam Nael, adjointe à la politique de la ville, à une rencontre la semaine suivante avec le sous-préfet. Seulement il n’a pas été question de discuter de la proposition faite par le collectif mais plutôt de leur demander de rendre des comptes sur le fonctionnement d’une instance autonome et indépendante. En effet, en 2014 la loi Lamy avait instauré les conseils citoyens qui devaient devenir les « co-constructeurs » de la politique de rénovation urbaine et inscrire le principe de concertation dans l’ADN de l’ANRU. Or, force est de constater que l’on utilise les mêmes recettes pour dissuader les habitant-es de prendre part aux politiques qui les concernent :

  • calendrier accéléré,

  • absence de débat sur les intentions du projet,

  • accès lacunaire et trop tardif à l’information,

  • absence de travail entre les différents services (culture, ESS, vie associative…)

  • procès en légitimité,

  • aucun moyen de temps ou financier pour élaborer une expertise indépendante et infléchir les décisions.

A la Bottière, le conseil citoyen et les associations du quartier se donnent le temps et les moyens de construire un projet qui corresponde aux besoins et envies des habitant-es. Il serait peut être judicieux de les écouter ! Afin de poursuivre la réflexion et l’action, le conseil citoyen de la Bottière/ Pin- Sec vous invite à le rejoindre tous les 3ème vendredis de chaque mois à 19h à la Maison de quartier La Bottière (147, route de Sainte-Luce 44 300 Nantes).

Contact à l’adresse mail suivante : conseil-citoyen@framalistes.org

 

Article repris du site : https://appuii.wordpress.com/2018/06/11/la-bottiere-a-nantes-un-projet-de-coeur-de-quartier-avec-et-pour-les-habitant-es/

 

 

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.